Aversa (Campania) - Dom - Flachrelief

Duomo (Cattedrale di San Paolo apostolo):

Rilievo marmoreo raffigurante San Giorgio e il drago, metà XI secolo

http://it.wikipedia.org/wiki/Cattedrale_di_San_Paolo_(Aversa)

Norman relief of St. George and the Dragon in the Duomo reflects its Scandinavian precedents via Norman culture.

http://en.wikipedia.org/wiki/Aversa

++

Ablehnend:

Jean-Jacques Bertaux (Musée de Normandie), in: Annales de Normandie, 1997, vol. 47, 47-1, pp. 91-96

La plaque « au cavalier et au lion » de la cathédrale d'Aversa 

Les commanditaires de la construction de la cathédrale furent les princes normands Richard Ier Drengit (1053-1078) et Jordan (1079-1090).

Plaque de 165 x 55 cm, scène sculptée en bas-relief décrite comme représentant le combat d'un cavalier et d'un dragon; parfois interprétée avec prudence comme le combat de saint Georges et du dragon et, plus souvent, comme la transcription christianisée d'une scène de la mythologie scandinave : le combat de Sigurd [Siegfried] contre le dragon Fafne [Fafnir].

Il s'agit en effet d'un lion clairement reconnaissable à son large mufle muni d'une longue moustache.

"Le lion n'est pas un protagoniste des dieux et des héros dans la sculpture romane de Scandinavie"

(Gegenbeispiele:)

Kathedrale von Ferrara, Tympanon: St. Georg mit dem Drachen (1135): http://sanktgeorg.net/content/ferrara-kathedrale-tympanon-st-georg-im-ka...

Sigurd und Fafnir:

Les Normands qui s'installent en Italie du Sud au XIe siècle ne sont pas des Vikings paiens, mais chrétiens depuis plusieurs générations ; au surplus, la scène du combat de Sigurd contre Fafne n'a jamais été signalée dans la sculpture romane de Normandie.

"Le cavalier et le lion" - la lutte du chrétien contre le mal

La chasse au lion est un thème connu des arts des civilisations de l'antiquité méditerranéenne, notammend **proche-orientale** 

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/annor_0003-4134_1...